Fauteuil club : Apportez une touche anglaise à votre décor !

Le fauteuil club, ce meuble indémodable et intemporel, se retrouve souvent au cœur d’un débat quant à son origine. Mais qu’il soit français ou anglais, nul ne peut nier son élégance et le charme qu’il apporte au salon. Vous aussi, adoptez un fauteuil ou un canapé club et faites resplendir votre maison !

Club fauteuil : origine et fabrication

Les premiers fauteuils club en cuir voient le jour au début des années 20 suite à la naissance du mouvement artistique « l’Art déco » lors d’une exposition qui s’est tenue à Paris en 1925. Les meubles créés à cette époque étaient essentiellement destinés aux personnes fortunées (banquiers, industriels), et conçus avec des formes courbées et au style géométrique. Originellement nommé « le confortable », le fauteuil club tient son nom actuel de son omniprésence dans les clubs français et anglais.

Sa silhouette a évolué au fil des années, mais la forme ronde reste la plus connue. Ce type de fauteuil est revêtu avec du simili, du velours, de la vachette ou de la basane. Chaque fauteuil produit est unique de par la peau utilisée qui, même teintée, laisse apparaître toutes marques et défauts. Il faut jusqu’à huit basanes pour habiller la totalité du siège. Généralement, un fauteuil club dure environ 40 ans. https://www.monfauteuilclub.com/ propose une large gamme de fauteuils club et de canapés club.

Les modèles les plus connus

Le modèle classique est de couleur noir ou marron, avec un cuir vieilli et patiné très gracieux. Mais comme les goûts évoluent et que chaque fabricant tente d’y apporter sa touche personnelle, depuis leur création, les fauteuils club se sont déclinés en une multitude de styles et de matières.

Tout d’abord, le fauteuil club de type bergère (vers la fin du XIXe siècle). Inspiré du style victorien, ce modèle dispose d’un dossier haut, parfois doté de joues. Avec une structure mince et un rembourrage finement capitonné, ce siège possède souvent des pieds minuscules en forme de toupie, quelquefois à roulettes.

Ensuite, vous avez le fauteuil club à dossier et accotoirs ronds (vers les années 30). Il s’agit sans doute d’une des versions les plus resplendissantes et les plus réussies. La rondeur plus ou moins prononcée de son dossier est également reprise au niveau des bras, formant un éventail.

Un autre modèle des années 30 : le fauteuil club à structure apparente au niveau des accotoirs et du dossier. Il existe une parfaite harmonie entre le revêtement en tissu coloré et la couleur chaude du bois exotique.

Puis vient le fauteuil club à accotoirs en crosse. Ce modèle possède un dossier droit ou incurvé en arrière, avec des bras enroulés sur le côté. La ligne de couture est visible en façade.

Le fauteuil club de style cubiste, quant à lui, a une structure rectiligne et géométrique, avec des accotoirs en parallélépipède et une assise carrée.

Comment choisir son fauteuil club ?

Bien évidemment, la règle d’or est de toujours choisir ses meubles en fonction du style de décoration que l’on a en tête. Si vous recherchez un style ancien pour votre bureau, équipé d’une haute bibliothèque faite en bois sombre, misez sur un fauteuil club en cuir à effet vieilli. Lorsque vous achetez un fauteuil club, référez-vous à sa période, car celle-ci a une grande influence sur son style. Outre son époque, le type de fabrication tient aussi un rôle important dans l’élaboration de son design.

Choisissez également votre siège par rapport à l’espace qui lui sera alloué. En effet, un modèle carré convient mieux aux grands espaces, tandis qu’un type arrondi se marie mieux avec des espaces restreints. Dans tous les cas, il vous faudra bien mesurer à l’avance votre pièce pour que le meuble puisse être mis en valeur et ne soit ni trop grand ni trop petit pour son coin.

Faites aussi attention aux différents niveaux de qualité du fauteuil club. Le modèle traditionnel, produit à partir de techniques anciennes, se fait encore avec un garnissage et des matériaux de qualité. Après lui, on a le club fauteuil milieu de gamme, disponible depuis les années 30. Celui-ci est fabriqué en atelier puis vendu dans des magasins destinés au grand public. Et en dernier se trouve le fauteuil bas de gamme, résultant d’une production industrielle et fabriqué avec des matériaux moins onéreux mais également moins résistants.

Décoration d’intérieur : engager un spécialiste à Marseille
Quel canapé convertible choisir pour dormir tous les jours ?