Recouvrement de marches d’escalier en granit et vinyle

Le granit et le vinyle sont deux matériaux utilisés pour le recouvrement des marches d’escalier. Ils possèdent chacun leurs particularités, mais ils ont également des points communs. Leurs prix sont variables en fonction de nombreux paramètres. Les détails.

Importance du recouvrement de marches d’escalier

Le premier rôle du revêtement des marches d’escalier est d’assurer l’esthétisme de la maison. Ainsi, l’artisan responsable de sa pose s’assure à ce qu’il soit adapté à son environnement. Pour cela, il tient compte de sa couleur et choisit une teinte qui peut être apaisante, dynamique, discrète, ou joyeuse en fonction de l’aspect intérieur de la propriété concernée. Il permet également de garantir l’isolation de la maison. Le recouvrement de marches d’escalier en granit & vinyle, par exemple, empêche la propagation des bruits inconfortables lorsque quelqu’un se déplace dessus. De plus, il garde le sol de l’escalier à la bonne température, même en hiver. Le revêtement pour escalier assure la sécurité des occupants d’un logement. Il les protège contre les éventuelles chutes qui peuvent se produire.

Pour profiter de leurs atouts, il est important de bien les choisir. Vous habitez dans un immeuble ? Vous devez opter pour un matériau solide, tel que le granit qui résiste à un usage fréquent dans les zones communes. Dans les espaces privatifs, vos choix sont plus larges, puisque vous pouvez opter pour du vinyle, qui est moins résistant que le granit, mais plus esthétique.

Le granit, un revêtement robuste

L’habillage en pierre intéresse de nombreux professionnels et particuliers pour les avantages qu’il offre. Grâce à sa robustesse, ce matériau convient aussi bien comme revêtement pour un escalier extérieur que pour un escalier intérieur. Il résiste aux diverses intempéries climatiques et aux agressions extérieures : humidité, gel, vent, chaleur. Il se trouve souvent dans les immeubles avec une architecture d’époque grâce à son aspect rustique. Il les rajeunit tout en préservant leur esthétisme.

Côté entretien, le granit n’en nécessite aucun. Il reste intact toute l’année, même si vous oubliez de le nettoyer. Dans le cas où vous désirez le nettoyer, humidifiez-le, puis frottez-le avec du savon noir. Ensuite, essuyez-le avec une éponge humide rincée dans de l’eau claire. Pour terminer, séchez-le avec une étoffe en microfibres. Vous pouvez également vous servir d’un produit spécial disponible dans les boutiques de bricolage.
Son coût abordable constitue, pour lui, un avantage non négligeable. Compte tenu de sa solidité et de sa durabilité, le granit présente un bon rapport qualité/prix.

Le vinyle, le matériau aux atouts esthétiques

Le vinyle est un matériau fabriqué à partir de polychlorure de sodium (du plastique). Il existe en plusieurs versions et peut se présenter sous divers aspects : de couleur unie, avec motifs, ou imitant certains matériaux, tels que le béton ou le bois. Il est souvent vendu sous forme de plaques enroulées d’épaisseurs variées. Si vous utilisez fréquemment votre escalier, il est important de choisir du vinyle épais.

Sa texture constitue un des avantages les plus importants du vinyle. Elle est agréable au toucher, d’où l’intérêt de l’utiliser comme revêtement pour escalier intérieur. Le vinyle est également très simple à installer et à entretenir. Pour le nettoyer, il suffit de se munir d’un chiffon ou d’une serpillère et de l’eau savonneuse. Cette matière est également peu onéreuse. Comparé à celui du bois, du granit, ou de la céramique, son coût est abordable même pour ceux qui ont un budget restreint. Enfin, le vinyle offre une bonne isolation thermique et phonique. Cependant, il possède une faiblesse : sa couleur change sous l’effet des rayons solaires. Ainsi, il ne doit pas être exposé au soleil pour préserver son esthétisme.

Le coût de recouvrement de marches d’escalier

Intéressé par l’escalier en vinyle et l’escalier en pierre, vous souhaitez connaître leur coût ? Plusieurs paramètres entrent dans le calcul de prix du revêtement d’escalier. Le premier est le type de matériau utilisé : granit ou vinyle. Le second est l’emplacement : à l’étage, au sous-sol, dans la zone privative ou dans la zone commune. La méthode de pose constitue également un facteur qui peut faire augmenter ou baisser le prix du revêtement d’escalier. Le granit, par exemple, doit être posé sur un socle en béton. Ce qui nécessite des travaux importants. Ainsi, il faut compter les frais de maçonnerie et le prix du revêtement dans le devis.

La taille de la surface à couvrir constitue un autre paramètre qui influe sur le budget à mobiliser pour embellir son escalier. Si la zone à recouvrir est spacieuse, les honoraires de l’artisan et les matériaux utilisés sont onéreux.

Pourquoi opter pour une déco bohème chic ?
Comment choisir son mobilier de jardin ?